2018, Nouvelle Année, Nouvelle Licence et Bonnes Résolutions

2017 Vaisons la romaine - 42Balade, Randonnée, Sport, ces trois mots définissent la couleur de votre licence 2018. L’explication des ces distinctions a fait couler beaucoup d’encre et de pixels. En effet, le décret d’août 2016 définissant les nouvelles règles sur l’opportunité ou non d’un  certificat médical annuel a déclenché dans la plupart des fédérations sportives un grand remue-méninges. Les dirigeants se sont emparés du texte pour en décliner l’esprit tout en respectant deux contraintes : ne pas sur-encombrer les cabinets médicaux tout en maitrisant les facteurs de risque que court tout un chacun en pratiquant son sport favori.

Les deux principaux risques que doit affronter le cycliste sont les dangers de la route et l’état de sa santé.

Pour la route, il dispose de deux protections : le port du casque et le respect du code de la route par les usagers, y compris lui même.

Pour l’état de sa santé, la pratique régulière du cyclisme est une première arme qui permet de lutter efficacement contre les effets de la sédentarité et du vieillissement. Mais, chez le sujet porteur d’une pathologie cardio-vasculaire ignorée (ou sous-estimée), le risque de présenter un accident aigu, est fortement accru au cours d’un exercice physique intense. Il convient donc que chacun ait conscience de ses facteurs de risque. Lire la suite de « 2018, Nouvelle Année, Nouvelle Licence et Bonnes Résolutions »

Randonnée nordiste et familiale

Au mois d’Août après une belle semaine de vélo dans les paysages du Perche, nous avions avec Anne encore des fourmis dans roues. Anne voulait voir sa tante dans les environs de Beauvais, fêter l’anniversaire d’un ami à Amiens, saluer sa fille au Touquet, manger une gaufre à Lille, visiter le Louvre-Lens, et sur mes conseils découvrir Arras.

Nous attendons que la météo revienne au beau, et nous voilà parties bagages sur le dos ou sur le porte-bagage pour quatre jours de ballade vers le nord. Lire la suite de « Randonnée nordiste et familiale »

Aout 2017 – SF Mortagne-au-Perche

La Semaine Fédérale, c’est 12000 cyclotouristes désireux de faire du vélo et de découvrir une région. Tous les jours sont proposés 5 parcours de 50 à 160 kilomètres qui s’organisent en pétale autour de la ville d’accueil.

Cette année c’est Le Perche.  C’est un paysage de bocages et de jolies collines pas très hautes, mais parfois très, très pentues. Il va sans dire que si la côte se trouve en début de parcours, il y a un peu d’encombrements. Les dépassements peuvent parfois être périlleux (il y a le cycliste à 6 à l’heure qui dépasse celui qui est à 5, celui qui est à 8 qui double celui qui est à 6, celui qui est à 10 qui dépasse celui qui est à 8 et ainsi de suite). Le feuilleté peut être plus ou moins complexe. Ce qui est rigolo, c’est quand une voiture décide de descendre la cote que tous les cyclistes montent.

Les normands furent patients parce que pendant une semaine, c’est priorité au vélo.

Les circuits proposés nous permettent de découvrir toutes les églises, châteaux, manoirs, musées, et autres édifices remarquables de la région. Tout est sur la route dés lors que ça mérite un détour.

Pour une fois, pas de bla-bla, seulement des images. Merci à Sophie pour ses photos qui agrémentent largement ces diaporamas

Lire la suite de « Aout 2017 – SF Mortagne-au-Perche »

Juillet 2017 – 6 jours de Vars –

Les acteurs  :

A l’hôtel de Guillestre : Serge, Jean-Marc, Michel, Jules, Anne, Nick, Alain D, Thierry et François de l’ACMLR

2017 Vars - 3 (1)
Alain, Jean-Marc, François, Nick, Jules, Anne, Michel, Thierry, Serge et en visite Bernard G

Dans un chalet à Vars : Sylvie, Fred, Emmanuel avec Guillaume, Joseph et Jocelyn de Sartrouville 

2017 Vars - 1 (1)
Jules, Alain, Sylvie, Guillaume, Fred, Thierry, Jocelyn, Serge, François, Jean-Marc, Michel, Joseph prend la photo

Dimanche 2 juillet: Ceillac par le Fort de Montdauphin, le plateau du Simoust, et les Gorges du Guil, avec un final dans les 2 vallées du Cristillan et du Mélèzet Lire la suite de « Juillet 2017 – 6 jours de Vars – »

13 au 16 Juin 2017 – l’Ardéchoise

Quatre mois après les événements, il n’est plus temps de raconter notre Ardéchoise. Donc pas de récit, mais une évocation pointilliste par Magali de ces quelques jours de plaisirs cyclistes.

Je me souviens qu’Emmanuel a tout méticuleusement organisé, secondé efficacement par notre ami Didier de l’ACMLR

Je me souviens qu’il y a deux groupes tous engagés sur 4 jours :

Le groupe A engagé sur l’ardéche verte suivi de   l’ardéche Marathon sur 3 jours. Ça va quand même faire 360 kilomètres en quatre jours pour 6300 mètres de dénivelés.

Le Groupe B va se frotter à l’Ardéchoise parcours des Gorges, qui représente en nominal 603 kilomètres et 10.000 mètres de dénivelés (mais nous verrons qu’il y a moyen de diminuer l’addition).

Deux forfaits : Damien remplacé par Yves et Barthélémy dont le trou ne s’est pas refermé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me souviens qu’un co-voiturage astucieux a réussi à limiter notre empreinte carbone.

Je me souviens que l’organisation nous a offert un casque et un petit cadeau supplémentaire pour les filles, qu’il a fallu faire un bagage nécessaire et suffisant n’excédant pas 10 kilogrammes à confier à l’organisation, que nous sommes partis à l’aube de notre gite pour prendre le départ à 7h du matin. Lire la suite de « 13 au 16 Juin 2017 – l’Ardéchoise »

Le rallye des vignobles

Samedi 8 octobre, Anne et Nick sont  descendus à Cosne sur Loire dans  leur camping-car pour deux jours de vélo de route et de dégustation vinicole au bord de Loire.

Après s’être installé, ils ont pris le départ à 14h  en face de l’entrée du camping . Ils sont accompagnés d’un beau soleil et d’environ 400 cyclistes. Le parcours est assez roulant entre champs et vignes, avec quelques pauses pour admirer les beaux châteaux. Un seul ravitaillement dans les jardins d’un des châteaux traversé. Il y avait le choix entre  Sancerre ou   Pouilly fumé et  plus classiquement coca ou limonade. Retour au camping un peu difficile avec un vent de face et un revêtement de route très granuleux . Lire la suite de « Le rallye des vignobles »

10 au 15 avril 2017 récit d’un séjour à Vaisons la Romaine

 

Les acteurs :

Josyane, Pierre Yves, Alain Dozias, Edouard, Magali, Régis, François, Sophie, les 4 Wiechers (Anne, Nick, Eloise, Alex), et Serge. Didier du Mesnil le Roi est en résidence dans les environs avec sa famille, il a prévu de partager avec nous quelques tours de roue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Préambule

Nous avions décidé cette année de profiter des vacances de Pâques pour partir vers le Sud. Magali nous a proposé de passer la semaine au village Touristra de VAISON LA ROMAINE.

Beaucoup connaissent  Vaison à cause de cette terrible catastrophe de 1992 où l’eau de  l’Ouvèze est monté jusqu’au pont romain situé à plus de 15 m du lit de la rivière.

Nous avons découvert une petite ville apaisée avec son marché chatoyant aux couleurs et odeurs provençales, sa vieille ville, sa cité médiévale et ses rues endormies, la lumière éclatante du soleil provençal qui nous oblige à raser les murs pour trouver un peu d’ombre et une vue superbe depuis le haut du vieux château !!

Nous étions logé dans une jolie résidence de petits appartements bien intégrés au site naturel, avec une piscine où quelques téméraires ont pu faire trempette. Les repas copieux étaient d’excellente qualité avec une cuisine très variée. Des animateurs dynamiques nous proposaient tous les soirs des petits spectacles où les résidents participaient quelquefois. Tout cela dans une ambiance bon enfant.

Bon, mais nous étions là pour le vélo et bien sûr, il y avait de quoi se régaler.

Le principal avantage de Vaison, c’est d’être idéalement placé pour attaquer le célèbre Géant de Provence : le Mont Ventoux. L’objectif plus ou moins avoué de beaucoup de participants, c’est de faire une nouvelle encoche sur leur cadre de vélo en inscrivant son ascension au tableau de chasse. Il nous fallait juste bien choisir le jour où nous allions le surprendre. Pour commencer, nous choisissons de nous échauffer sur quelques pentes moins ardues en attendant que Didier ait réparé son vélo et Magali terminé sa bouderie.

Lundi 10 avril Lire la suite de « 10 au 15 avril 2017 récit d’un séjour à Vaisons la Romaine »

Les organisations du club

11 juin 2017 – Tous en Selle

randonnée à travers les Yvelines –

Très beau temps – 24 organisateurs, 320 participants
Le club de Croissy et le SOH de Houilles se sont disputés la première place du club le plus nombreux avec 29 participants. Croissy l’emporte avec 6 féminines dans ses rangs. Les autres clubs des environs ont largement répondu présents : Colombes, Saint Germain en Laye, Sartrouville, Le Mesnil le roi, Conflans, CCO de Houilles, Andresy….
et comme chez les gaulois, ça s’est terminé par un banquet

le départ

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’arrivée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

23 septembre – De Selle en Selle –

160 kms entre Maisons-Laffitte à Chantilly

Très beau temps – 27 organisateurs, 197 participants dont 13 féminines, 28 clubs représentés
Les clubs les plus nombreux :  CROISSY : 21  – SARTROUVILLE : 14 – ACMLR : 13 – SOH HOUILLES : 10 – Cormeilles en PARISIS : 10

Avant les diaporamas, une évocation rédigée lors d’un très court marathon d’écriture, le principe : commencer à rédiger librement et insérer dans le texte en cours les mots dictés par l’animateur (en gras dans le texte) Lire la suite de « Les organisations du club »

du 24 au 28 mai, randonnée au source de l’Oise

La randonnée en chiffre :

  • 4 jours du 25 au 28 mai
  • 580 kilométres répartis en 4 étapes :
    • Maisons Laffitte à Saint Quentin – 175 kilomètres
    • Saint-Quentin à Fourmies : 85 kilomètres – 750 mètres D+
    • Fourmies – Laon en passant par Chimay – 132 kilomètres – 1136 métres D+
    • Laon Maisons Laffitte – 185 kilomètres – 1150 métres D+
  • 17 participants sur le vélo dont 4 participantes
  • 1 chauffeur, intendant et comptable
    • cette équipe permanente a été complété par  Eric et Jean-Michel les deux premiers jours et quelques invités familiaux pour la visite du familistére à Guise
  • 2 groupes de roulage
    • Le groupe le plus rapide dans sa version du jeudi aprés midi
      groupe le plus rapide – Anne prend la photo

      Rapide avec trois participants permanents et 4 ou 5 volages qui ont alternés les plaisirs de la vitesse et et le luxe de la détente

    • Dilettante avec une équipe permanente d’une dizaine de participants, et les oiseaux tombés du groupe précédent
  • 6 crevaisons dont 4 pour Philippe avant un changement de pneu salutaire au départ de Saint-Quentin
  • 1 blessé au genou suite à une chute à Guise (une demi journée de repos, une poche de glace, et le lendemain notre victime pouvait gambader avec le groupe le plus rapide)
  • 1 abandon le dimanche pour raison de santé suite à la canicule
  • 38 degré l’après-midi (c’est ce qui s’appelle de la canicule)

Lire la suite de « du 24 au 28 mai, randonnée au source de l’Oise »

Randonnée Maisons-Laffitte – Remagen

Au matin du 3 mai à 8h00, Magali et Bernard s’élancent de la mairie de Maisons-Laffitte pour un voyage de 4 jours en direction de la mairie de Remagen (560 kms). Pour Bernard c’est son troisième périple consécutif entre les deux villes jumelées, pour Magali, c’est une première.

Le voyage se fait en autonomie, il faut donc prévoir le nécessaire pour transporter en plus des cyclistes, le minimum indispensable à un grand week-end sportif. Les vélos sont donc équipés en conséquence :

  • A l’avant, un GPS pour Magali, une boussole pour Bernard, et pour chacun une sacoche de guidon avec la carte de l’itinéraire et quelques provisions de bouche en cas de fringale
  • sur le cadre : une gourde et un bidon pour le matériel de réparation,
  • A l’arrière du vélo, un porte bagage avec des sacoches pour Magali, un sac de voyage pour Bernard avec le strict minimum pour se vêtir, se débarbouiller et faire une petite lessive à l’étape, deux chambres à air et un pneu pour Magali, le sac à vélo pour le retour en train pour Bernard.
  • Dans les poches du maillot : téléphone, papier d’identité, carte bleue

Chaque vélo équipé et lesté des bagages pèse 20 kilogrammes une fois la gourde remplie.

Bernard a défini le parcours et réservé les hôtels. Magali s’est inquiété de son équipement, et a chargé les parcours sur son GPS (bref, elle a fait la touriste). Lire la suite de « Randonnée Maisons-Laffitte – Remagen »