TAT sur l’anneau de Longchamp : merci à la FFC

Elles ont l’habitude de se retrouver dans les rallyes, mais cette fois elles ont profité de l’opportunité qu’offrait  la FFC aux femmes pour aller s’essayer sur le légendaire anneau de Longchamp.
C’était samedi 19 septembre, un an avant la convergence « Toutes à Toulouse » 2021 ; quelle belle préparation.

DCIM100GOPROGOPR0837.JPG

Les femmes sont à l’honneur ce samedi 19 septembre sur l’anneau cyclable de Longchamp. 3 créneaux horaires sont proposés par la FFC pour faire découvrir aux femmes le plaisir de tourner en peloton sur une boucle d’un peu moins de 4km.
Toujours partantes les TATs, surtout quand elles n’ont pas pu rouler ensemble depuis si longtemps.
Claudie de Plaisir et Cathy de Rambouillet s’élancent les premières sur le créneau de 15h. Les filles de Maisons Laffitte (Claire, Sandrine et Anne) retrouvent Christiane, Séverine de Croissy, et Céline de Bailly pour le créneau de 16h. Elles croisent les 2 premières qui reviennent tout sourire de leur séance. Claudie a profité de la présence d’Alain, mari de Christiane, pour un réglage de cassette. Nous aurons vraiment besoin de l’aide masculine pour la logistique et la mécanique sur le TAT.
Quelques minutes suffisent à Alain pour prendre le groupe en photo avant la session de 16h. Le tirage au sort est favorable à Céline : la chanceuse gagne le droit de rouler sur les Champs-Elysées le lendemain, avant l’arrivée des coureurs du Tour de France.
Chacune choisit son groupe suivant son niveau, confirmé, moyen ou débutant, et revêt le maillot « 100% féminine » qu’elle gardera en souvenir. Chaque groupe est composé d’une bonne dizaine de cyclistes, encadrées par deux jeunes ambassadrices FFC. Chez les confirmées du créneau de 16h, le premier tour se fait à allure tranquille. Puis quelques hommes, qui se sont immiscés dans le groupe, font éclater le peloton. Christiane, de sa poigne de fer, les remet en place. Le peloton se reforme et termine à une allure que toutes peuvent suivre.
Une fois la séance terminée, certaines regrettent de ne pas avoir fait d’exercices de relais. On n’est jamais mieux servi que par soi même : un peloton composé uniquement des TATs repart pour un exercice d’entraînement de relais courts sur 2 tours. C’est déjà presque au point pour Toulouse 2021!

reportage de Anne Wiechers

Qu’est ce que l’anneau de Lonchamps ?

Piste réservée aux cyclistes autour de l’hippodrome de Longchamp, entre le Bois de Boulogne et la Seine, l’anneau de Longchamp est l’endroit idéal pour les Parisiens et Altoséquanais (des Hauts de Seine) qui souhaitent faire quelques tours de roues.

Mais au-delà d’un simple lieu d’entraînement, « Longchamp », « LonLon » ou « L’anneau », comme le nomment certains, est aussi une institution du cyclisme du sud-ouest francilien. Il n’y a qu’à aller y faire un tour un samedi ou un dimanche pour s’en rendre compte.

Oui ! Parce que Longchamp les samedis et dimanches matin, c’est tout un rituel, presque une pièce de théâtre, avec sur l’affiche :

  • Le groupe qui roule fort : le Canyon blanc, le Kuota noir, le Look rouge, le Mathot Rose…toujours les mêmes à vous mettre à l’agonie dans le faux plat.
  • Les groupes qui roulent au train : maillot bleu et jaune, bleu et blanc, orange… A croire qu’ils sont là pour une balade de santé et pour papoter entres copains.
  • Le club du 3èmeâge : en général sur un vieux cadre acier ou une randonneuse et roulant tout seul dans le vent avec le nez qui coule. Respect de continuer à tourner ici malgré les années.
  • Les touristes : en général, le n° de dossard du triathlon de Paris est resté accroché au vélo. Selle trop basse, zigzaguant sur le circuit, il vaut mieux s’en méfier et prendre large lorsqu’on les double.
  • Les pignons fixes : décidément, mêmes les hipsters viennent à Longchamp. Sans frein, sans casque, avec la moustache et la chemise à carreaux, j’oserais pas !
  • Les retraités de Longchamp : debout à côté de la fontaine, ils passent leur matinée à regarder les autres tourner, commentent et divulguent leurs conseils.

Source : Le triple effort

Fantastic !!!

Nous avons mis nos deux roues en Angleterre

Depuis quatre ans et l’arrivée de l’enthousiaste Bernard G  un voyage à vélo est organisé  chaque année pour célébrer les jumelages de la ville de Maisons Laffitte. En 2015 , Bernard ouvrait la voie vers Remagen en autonomie totale sur un valeureux VTT. En 2016 Serge, Anne et toujours Bernard repartaient à l’assaut des Ardennes mais avec une petite voiture de tourisme pour porter les bagages. En 2017, Magali a accompagné toujours en Allemagne l’inoxydable Bernard.

En cette année 2018, sous l’impulsion vigoureuse de Brigitte, la présidente des Amis de Newmarket, nous sommes 10 cyclistes à partir de la mairie de Maisons Laffitte pour rejoindre celle de Newmarket. Nous sommes soutenu par une solide logistique : deux chauffeurs pour un camion qui transporte nos bagages à chaque étape et rapportera nos vélos.

Les deux premiers jours de randonnées sur le sol français furent calmes et agréables. Nous suivons l’itinéraire Paris-Londres qui mène à Dieppe. La météo  est favorable,   l’herbe est verte, les châteaux majestueux, les églises fortifiées, les maisons à colombages, les petites routes sympathiques. Il y a quelques côtes pour nous rappeler que le vélo ce n’est pas toujours facile. Nous finissons par 50 kilomètres de voie verte, et cerise sur le cake, partageons un très bon repas sur le port de Dieppe (poissons, fruits de mer et vin blanc). Lire la suite de « Fantastic !!! »

13 au 16 Juin 2017 – l’Ardéchoise

Quatre mois après les événements, il n’est plus temps de raconter notre Ardéchoise. Donc pas de récit, mais une évocation pointilliste par Magali de ces quelques jours de plaisirs cyclistes.

Je me souviens qu’Emmanuel a tout méticuleusement organisé, secondé efficacement par notre ami Didier de l’ACMLR

Je me souviens qu’il y a deux groupes tous engagés sur 4 jours :

Le groupe A engagé sur l’ardéche verte suivi de   l’ardéche Marathon sur 3 jours. Ça va quand même faire 360 kilomètres en quatre jours pour 6300 mètres de dénivelés.

Le Groupe B va se frotter à l’Ardéchoise parcours des Gorges, qui représente en nominal 603 kilomètres et 10.000 mètres de dénivelés (mais nous verrons qu’il y a moyen de diminuer l’addition).

Deux forfaits : Damien remplacé par Yves et Barthélémy dont le trou ne s’est pas refermé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me souviens qu’un co-voiturage astucieux a réussi à limiter notre empreinte carbone.

Je me souviens que l’organisation nous a offert un casque et un petit cadeau supplémentaire pour les filles, qu’il a fallu faire un bagage nécessaire et suffisant n’excédant pas 10 kilogrammes à confier à l’organisation, que nous sommes partis à l’aube de notre gite pour prendre le départ à 7h du matin. Lire la suite de « 13 au 16 Juin 2017 – l’Ardéchoise »

Les organisations du club

11 juin 2017 – Tous en Selle

randonnée à travers les Yvelines –

Très beau temps – 24 organisateurs, 320 participants
Le club de Croissy et le SOH de Houilles se sont disputés la première place du club le plus nombreux avec 29 participants. Croissy l’emporte avec 6 féminines dans ses rangs. Les autres clubs des environs ont largement répondu présents : Colombes, Saint Germain en Laye, Sartrouville, Le Mesnil le roi, Conflans, CCO de Houilles, Andresy….
et comme chez les gaulois, ça s’est terminé par un banquet

le départ

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’arrivée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

23 septembre – De Selle en Selle –

160 kms entre Maisons-Laffitte à Chantilly

Très beau temps – 27 organisateurs, 197 participants dont 13 féminines, 28 clubs représentés
Les clubs les plus nombreux :  CROISSY : 21  – SARTROUVILLE : 14 – ACMLR : 13 – SOH HOUILLES : 10 – Cormeilles en PARISIS : 10

Avant les diaporamas, une évocation rédigée lors d’un très court marathon d’écriture, le principe : commencer à rédiger librement et insérer dans le texte en cours les mots dictés par l’animateur (en gras dans le texte) Lire la suite de « Les organisations du club »

20 mai 2017 – BRM 400 de Flins

Les randonnées de Bart et Fred – Saison 1 épisode 4

Avec Fred, nous en parlions depuis quelques temps déjà et nous voilà samedi matin 20 mai sur la terrasse du 46 pour les derniers préparatifs. La météo est annoncée clémente mais le ciel reste menaçant et incertain. Fred a une angine qu’il traite et moi je sors d’une semaine de boulot épuisante. Globalement ce n’est pas la folle ambiance. Nous nous mettons rapidement d’accord pour rouler à « l’économie » pendant ce BRM.

Nous nous  retrouvons à 14 heures au rond-point du tir : Direction Flins pour un départ officiel entre 15 et 16 heures.

Une trentaine de participants sont déjà prêts quand nous arrivons sur la ligne de départ. Le temps de s’inscrire, ils se sont envolés. Nous découvrirons plus tard que les champions ne sont pas encore arrivés. Ils vont nous doubler dans la nuit. Lire la suite de « 20 mai 2017 – BRM 400 de Flins »

de A à Z : Toutes les Yvelinoises A Strasbourg

Aventure : 
Une semaine sans enfant, sans mari, sans maison à entretenir, sans la routine du boulot, ça s’appelle des vacances. Si nous ajoutons l’incertitude de la cohabitation avec des filles inconnues, la météo instable, la distance à franchir en vélo jusqu’à Strasbourg, le comportement des voitures et des camions qui ne manqueront pas de nous croiser,  les étapes de 100 kms et plus qui vont se succéder pendant 6 jours, ça ressemble furieusement à l’aventure.

Averses :
Il y en a eu d’annoncées pour chaque jour de la semaine. Elles ont une probabilité d’apparition. Au dessus de 40%, il faut prier pour qu’elles n’arrivent point. Elles peuvent être violentes ou éparses. Dans la plupart des cas, elles interviennent à un moment inadéquat. Lire la suite de « de A à Z : Toutes les Yvelinoises A Strasbourg »

Ode à 26 femmes à vélo

Poème rédigé par Jacqueline C du CTR (CycloTourisme Rambolitain) et publié avec son autorisation

2016 TAS Versailles - 1 (1)De la Grille aux Matelots
26 femmes à vélo
Sont parties vent arrière
Profiter du bon air.

Rapides sous les flots
Que pouvaient-elles faire
Prises dans cette galère
Pour s’abriter de l’eau

Lire la suite de « Ode à 26 femmes à vélo »

Samedi 21 Mai – Villepreux- les Andelys

Le récit de Fred 

En ce jour du samedi 21 mai 2016, Emmanuel et Moi participâmes à Villepreux les Andelys aller et retour (215 kilomètres annoncés par les organisateurs).parcours VP les andelys

La météo s’annonce clémente et ensoleillée, ni mistral ni tramontane, par contre un fort vent de sud-est annoncé au retour. Lire la suite de « Samedi 21 Mai – Villepreux- les Andelys »

Journée TAS pour les TAV

Nous sommes le 10 avril 2016, et c’est le jour de la grande randonnée « yvelinoise » des « Toutes à Vélo » participantes au « Toutes à Strasbourg » début juin prochain.

Les dieux du cyclisme sont avec nous, il fait un temps splendide quoiqu’un peu frais, et leurs archanges de la FFCT ont préparé le parcours (Chantal), le pique-nique  et l’appareil photo (Stephan et un prénom qui m’échappe).

Tous le monde était à l’heure, nous avons donc pu faire les photographies d’usage. Nous sommes toutes scintillantes de propreté et de sourire. Quelques unes ont  les yeux un peu ensommeillés ou un gros rhume mais rien qui ne se guérisse avec quelques coups de pédales. Lire la suite de « Journée TAS pour les TAV »